Retour
Astuce suspension

Comment accrocher ma suspension ?

Dans cette astuce de bowigo, nous vous apportons nos lumières sur la manière de poser votre suspension selon l’installation électrique existante.

Installer sa suspension est généralement simple et rapide. Avant toute chose, lorsque vous choisissez votre suspension, vérifiez bien qu’il soit adapté à la structure de votre plafond. On fait donc attention au poids !

Nous allons décomposer le mode de fixation de la suspension selon 3 installations distinctes :

  • Installation ancienne
  • Installation récente équipée de boîte DCL
  • Installation récente sans boîte DCL (à installer vous-même)

Montage d’une suspension avec une installation électrique ancienne

En tout premier lieu, on met hors circuit le courant électrique. C’est à dire que l’on coupe son installation électrique au disjoncteur de son logement.

Placer le bouton de votre disjoncteur sur la position arrêt. Ainsi, vous éviterez de vous électrocuter.

  • Enlever la précédente suspension s’il y en a déjà une.

Dans une installation ancienne, vous verrez des fils électriques sortir du plafond. Pour suspendre votre luminaire, vous aurez besoin d’un crochet (si vous n’avez pas de platine à votre suspension) et de connecteurs (domino).

Pose de suspension sans platine de fixation

  • Placez le bouton de votre disjoncteur sur la position arrêt. Ainsi, vous éviterez de vous électrocuter.
  • Percez le plafond à l’endroit où vous souhaiter accrocher votre luminaire.
  • Fixez à l’aide de chevilles prévues pour le plafond le crochet de fixation.
  • Passez le câble électrique de votre suspension dans cache-câble et dans la barrette en plastique (c’est la barrette qui va supporter le poids).
  • Définissez la hauteur de la suspension et coupez le câble électrique à la dimension souhaitée.
  • Vissez les fils électriques du plafond au connecteur (domino)
  • Accrochez le luminaire sur le crochet.
  • Raccordez les fils électriques de la suspension avec le domino.
    Faites attention de bien respecter les couleurs : bleu sur N (neutre) / noir, rouge ou marron sur L (phase), et jaune ou vert sur la terre (n’existe pas nécessairement sur tous les luminaires).
  • Fixez le cache-câble avec les vis de maintien.

Pose de suspension avec platine de fixation

  • Placez le bouton de votre disjoncteur sur la position arrêt. Ainsi, vous éviterez de vous électrocuter.
  • Dévissez la canopy de la suspension afin de récupérer la platine de fixation.
  • Passez les fils électriques à travers la platine et marquer les trous de perçage.
  • Avec une perceuse, percer votre plafond.
  • A l’aide de chevilles prévues pour le plafond fixer la platine.
  • Raccordez les fils électriques du plafond au connecteur (domino)
  • Raccorder les fils électriques de la suspension au domino.
  • Faites attention de bien respecter les couleurs : bleu sur N (neutre) / noir, rouge ou marron sur L (phase), et jaune ou vert sur la terre (n’existe pas nécessairement sur tous les luminaires).
  • Fixez le filin inox à l’aide de cheville à placo et de vis qui supportera votre suspension
  • Revissez la canopy avec les vis de maintien pour cacher les éléments électriques.

Montage d’une suspension avec une installation électrique récente avec boitier DCL

Si votre installation est récente, vous avez un circuit électrique encastré dans le plafond fermé par un couvercle. Avec la norme NF 15-100, vous serez obligé de raccorder votre circuit à une boite de connexion DCL. C’est un boitier de 6,5 cm environ muni d’un piton intégré ou d’un crochet pour supporter les plafonniers les plus lourds. Certaines peuvent supporter jusqu’à une charge de 25 kg.

  • Placer le bouton de votre disjoncteur sur la position arrêt. Ainsi, vous éviterez de vous électrocuter.
  • Retirez la fiche mâle du boitier. Tirez en douceur, il n’y a pas besoin de forcer.
  • Ouvrez la fiche en la déclipsant.
  • C’est la fiche qui va permettre de connecter la suspension à l’alimentation électrique (comme les dominos dans une installation ancienne).
  • Définissez la hauteur de la suspension et coupez le câble électrique à la dimension souhaitée.
  • Branchez les câbles électriques de votre suspension à la fiche (n’oubliez pas de mettre la canopy avant la fiche).
  • Faites attention de bien respecter les couleurs : bleu sur N (neutre) / noir, rouge ou marron sur L (phase), et jaune ou vert sur la terre (n’existe pas nécessairement sur tous les luminaires).
  • Enfoncez la fiche dans la boite DCL.
  • Accrochez le câble électrique de la suspension sur le crochet de la boite DCL. Serrez la bien avec la bague de serrage.
  • Remontez le cache-câble et revissez le avec les vis de maintien pour cacher le branchement électrique

Montage d’une suspension avec une installation électrique récente sans boitier DCL

Dans une installation récente, il est possible de ne pas avoir de boite DCL. Vous pourrez donc en installer une si vous le souhaitez.

  • Placez le bouton de votre disjoncteur sur la position arrêt. Ainsi, vous éviterez de vous électrocuter.
  • Commencez par marquer l’emplacement de la boîte DCL.
  • A l’aide d’une scie cloche percez le plafond d’un diamètre égal à la boîte.
  • Enlevez le crochet (ou piton) de la boite pour retirer couvercle.
  • Fixez la boîte DCL dans l’emplacement dédié.
  • Définissez la hauteur de la suspension et coupez le câble électrique à la dimension souhaitée.
  • Fixez au bout du câble électrique la fiche mâle DCL (n’oubliez pas de mettre la canopy avant la fiche)
  • Faites attention de bien respecter les couleurs : bleu sur N (neutre) / noir, rouge ou marron sur L (phase), et jaune ou vert sur la terre (n’existe pas nécessairement sur tous les luminaires).
  • Enfin refermez la boîte DCL et fixez votre suspension comme pour une installation avec le boîtier DCL déjà en place (cf : ci-dessus).
  • Pour finir, remontez votre canopy pour cachez la fixation et la connexion électrique.